expériences

Une visite à la ville de Sarzana

Si on a la possibilité de regarder Sarzana d’en haut, avec l’arrière-plan de la riviera de La Spezia, on peut clairement remarquer la diversité des rivages et des paysages : l’un est sablonneux, linéaire et plat, l’autre est découpé, élevé et rocheux. La vue sur les Alpes Apuanes blanches au loin, d’où est extrait le marbre de Carrare, offre un cadre unique à l’ensemble du paysage.

La frontière naturelle et politique a toujours marqué l’histoire de la ville, théâtre de nombreuses batailles pour le contrôle de ce centre important, carrefour de routes commerciales et de pèlerinage, telles que l’Aurelia et la Via Francigena.

La façade de la Cathédrale de Sarzana
La façade de la Cathédrale de Sarzana

La naissance et le développement de Sarzana sont probablement liés au déclin du port romain de Luni, qui autour de l’an 1000 fut rapidement déserté suite aux changements géographiques et à la formation d’étangs et de marais, porteurs de malaria. Pour ces raisons, les habitants de Luni se déplacèrent sur les collines et dans la nouvelle installation de Sarzanae, qui en peu de temps se développa en une ville peuplée et animée.

En 1204, le Siège Épiscopal fut définitivement transféré de Luni à Sarzana. Les évêques garantirent, avec leur pouvoir temporel, une certaine indépendance à la ville, qui ne fut jamais complètement soumise au pouvoir des différents envahisseurs qui s’y succédèrent.

Sarzana est rappelée dans l’histoire la plus récente pour le fervent antifascisme de ses habitants, qui se sont distingués aussi bien avant que pendant la guerre pour leur fière résistance. Sarzana marquait le début de la Ligne Gothique, qui à partir du 8 septembre 1943 divisait l’Italie en deux entre les envahisseurs nazifascistes et les Américains, qui remontaient l’Italie en la libérant. En 1945, l’histoire de l’Exodus passa également par ici.

Sarzana, que voir entre art, culture et bonne nourriture

Sarzana offre la possibilité de faire une agréable promenade dans son centre historique animé, adaptée à tous les goûts. On reste certainement frappé par l’architecture riche et précieuse de ses palais nobles et de ses églises. Sur la principale Via Mazzini, se succèdent les palais appartenant à d’importantes familles locales (y compris les Bonaparte), la pieve romane de Sant’Andrea du Xe siècle, et l’imposante façade blanche de la cathédrale. L’église est composée de différentes couches stylistiques, entre romane, Renaissance et baroque, et sa façade porte un intéressant témoignage historique. La même rue et celles alentour sont également très passionnantes pour ceux qui veulent faire un peu de shopping. Le centre de Sarzana possède de nombreuses petites boutiques encore assez caractéristiques dans leur offre. Et dans ses rues, chaque mois d’août, se tient un grand marché d’antiquités, avec de nombreux articles vintage et anciens. L’antiquité est sans aucun doute l’une des spécialités de Sarzana.
Cafés, restaurants typiques et focaccerias peuplent également les rues du centre, animé même en soirée. Que goûter à Sarzana ? La torta scema et la Spongata, le gâteau typique des pâtisseries locales.

Les Forteresses de Sarzana, Firmafede et Sarzanello

Sarzana est dominée par deux imposantes forteresses qui ne peuvent passer inaperçues. Toutes deux témoignent de l’importante valeur stratégique et militaire de la petite ville, engagée tout au long de son histoire dans l’entreprise de se défendre. Les Lucques, les Florentins et les Génois se sont disputés pendant des siècles le contrôle de Sarzana et le destin des deux structures a toujours suivi celui de la ville.

En s’écartant brièvement de la rue principale, on atteint la Forteresse de Firmafede, également appelée la Citadelle. Aujourd’hui, la grande forteresse et son fossé sont le siège de manifestations culturelles et d’expositions, mais à l’origine, c’était une fortification pisane construite au XIIIe siècle et agrandie par Laurent le Magnifique pour remporter, comme il le fit, la célèbre « bataille de Serazzana » de 1492 contre les Génois. Un parfait témoignage du style architectural militaire florentin de la fin du XVe siècle. Les Génois sont revenus et de nombreuses fois encore le destin de la structure militaire a suivi le destin de la ville disputée entre puissants.

Sur la hauteur de Sarzanello, en revanche, la forteresse témoigne de la nécessité de se défendre des premiers fondateurs de Sarzana, fuyant la plaine de Luni. Elle est souvent appelée Forteresse de Castruccio Castracani, pour rappeler le célèbre condottiere lucquois qui y a vécu pendant la domination florentine.
Aujourd’hui, la Forteresse est ouverte à la visite toute l’année et est le siège d’événements publics et privés.

Les plages de Sarzana

Pour les locaux et les visiteurs qui aiment les plages de sable, les plages de Sarzana sont le choix préféré par rapport à celles du proche Golfe des Poètes. À quelques kilomètres en voiture de Sarzana, on peut atteindre l’immense plage de Marinella, avec de nombreux établissements offrant d’excellents services, parfaits pour les familles. À quelques minutes de là se trouvent Bocca di Magra, où se jette le fleuve Magra, et Fiumaretta, une station balnéaire où se mêlent les eaux du fleuve et de la mer.

Ricevi la guida gratuita!

7 email nella tua Posta con letture e consigli sulle Cinque Terre e il Golfo dei Poeti.

Ed esperienze scontate per te!

Iscriviti
* indicates required

DoinItaly will use the information you provide on this form to be in touch with you and provide updates.

By clicking below, you agree that we may process your information in accordance with these terms. You can change your mind at any time by clicking the unsubscribe link in the footer of any email you receive from us.

View our privacy policy.